Mémoire en mouvement

Réalisation collaborative de courts-métrages d'animation autour de la mémoire

Porteur de projet : cinéma Jacques Prévert
Intervenantes : Delphine Burrus, réalisatrice

Territoire : Gonesse (95)

Le projet « Mémoire en mouvement » proposé par le cinéma Jacques Prévert et mené en partenariat avec la Maison des Arts de Gonesse avait pour objectif d’interroger la thématique de la mémoire à travers la réalisation de deux court-métrages d’animation par des jeunes dans le quartier de la Fauconnière à Gonesse.

Le projet aura permis la réalisation de deux courts métrages d’animation, un premier en juillet 2021 intitulé « La peur » et un second court métrage finalisé en février 2022 après 6 mois de travail et d’atelier hebdomadaire, intitulé « Ça toque pas ! ».

Le film « La peur » a été réalisé dans le cadre d’un atelier d’une semaine intensive avec 6 jeunes accompagnés et encadrés par la réalisatrice Delphine Burrus. Chaque adolescent a apporté un objet porteur d’une anecdote ou d’un souvenir personnel que le groupe a ensuite mêlé dans une même histoire.

Le second groupe a travaillé autour de la mémoire collective d’un lieu, et plus particulièrement celle de la chambre d’adolescents, vu par ceux-ci comme un refuge mais aussi un rempart fragilisé par l’intrusion répétée des adultes.

Le film s’est entièrement construit autour de la parole des adolescents qui, seuls face au micro, ont échangé librement sur leur rapport à leur famille, à l’espace et à l’intimité. Ce discours a ensuite permis d’inventer et de construire en dessins et en couleurs cet espace fantasmé de la chambre d’adolescents, et d’y faire cohabiter rêves et quotidien. Nadège Feyrit, ingénieure du son, est intervenue à deux reprises pour enregistrer les élèves et les faire prendre part au montage du son du film.

Le projet a permis d’accueillir au cinéma en novembre une conférence sur l’histoire du cinéma d’animation, ainsi qu’une projection du film « Wallace et Gromit : les Inventuriers », auxquels des jeunes du projet ont participé.

Pendant les vacances d’automne, le cinéma a également programmé un atelier bruitage « La peur au cinéma » à destination des adolescents, animé par le bruiteur et instrumentiste Jean Carl Feldis.

 

Le projet s’est achevé lors de la Petite Clôture du Festival Image par Image le samedi 5 mars 2022, qui a permis de projeter et valoriser les deux films du projet.