FAQ

Foire aux questions sur le dispositif Lycéens et apprentis au cinéma : fonctionnement, inscriptions, choix des films etc.

QUE PROPOSE LYCÉENS ET APPRENTIS AU CINÉMA ?

  • Les élèves des lycées publics et privés sous contrat d’association, d’enseignement général et technologique, professionnel, (BTS inclus)
  • Les élèves des lycées agricole (BTS inclus)
  • Les apprentis de niveaux 3, 4 et 5 des CFA

De 3 à 5 films, sélectionnés par les enseignants, parmi les titres de la programmation annuelle Lycéens et apprentis au cinéma en Île-de-France.

Voir la programmation de cette année

Des films du répertoire et des films récents ; films d’auteur, courts métrages, documentaires… Autant d’œuvres qui participent de la diversité culturelle, que les élèves n’auraient sans doute pas vues par eux-mêmes.

 

  • Ils sont majoritairement classés art et essai.
  • Ils sont présentés en version originale sous-titrée en français. 
  • Une partie importante d’entre eux sont français et européens.
  • Un éclectisme des propositions de cinéma est privilégié.

Dans des salles de cinéma partenaire du dispositif à proximité des établissements scolaires.

Voir la carte des salles participantes

  • En temps scolaire, selon un calendrier à discuter en début d’année avec la salle de cinéma partenaire en fonction des disponibilités de chacun. 
  • Les créneaux ne sont pas nécessairement sur les heures de cours de l’enseignant référent de la classe. Il est d’ailleurs recommandé d’inscrire le dispositif dans le volet culturel du projet d’établissement afin de favoriser sa mise en place collective dans les lycées.

Le prix des places est fixé à 2,50 € par élève/ par séance, à la charge des élèves ou des établissements. Gratuité pour les enseignants et les accompagnateurs. 

Les transports sont à la charge des établissements. Néanmoins, la coordination peut prendre en charge une partie de ces frais après examen de la situation particulière.

De manière générale, les actions culturelles complémentaires - interventions en classes, parcours, ateliers et festival - sont entièrement prises en charge par la coordination. À de rares exceptions près, expressément mentionnées lors des propositions, une participation des établissements peut être demandée.

 

COMMENT S’INSCRIRE ?

L’inscription se fait en début d’année scolaire via un formulaire dédié en ligne. Accessible à la fois sur le site des rectorats et de la coordination. 

S'inscrire sur notre site

L'inscription des enseignants aux formations se fait à part. Pour plus de détails, reportez-vous à la question ci-dessous "Quelles formations sont proposées aux enseignants ?"

L'enseignant coordinateur de l’établissement s’occupe de la saisie du formulaire.

 

  • Les coordonnées de l’enseignant coordinateur - mail & téléphone, 
  • L’adresse mail académique de l’établissement - code RNE, 
  • Les classes et les enseignants associés - leurs coordonnées, 
  • Le choix de la salle de cinéma partenaire, 
  • La sélection initiale de la programmation annuelle (rectifiable ultérieurement).
  • Les lycées s’inscrivent du 29 août au 14 septembre 2022.
  • Les lycées agricoles et les CFA ont jusqu’au 21 septembre inclus.

Aucun nombre maximum de classes par établissement scolaire n’existe au moment de la saisie des demandes d’inscription. Néanmoins, un numerus clausus régional peut amener la coordination à une régulation des classes par établissement si besoin ; ceci afin d'accueillir l’ensemble des établissements qui en font la demande.

Un mail de confirmation est envoyé fin septembre après une éventuelle régulation.

 

COMMENT SE CONSTRUIT L’ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE AUTOUR DU PROJET ?

Il est l’interlocuteur privilégié de la coordination régionale, du cinéma partenaire et du rectorat (DAAC) tout au long de l’année :

  • il transmet les documents, recueille et diffuse les informations dans son établissement,
  • il planifie avec les partenaires le calendrier des projections,
  • il fait part d’éventuelles difficultés,
  • Il transmet les propositions d’accompagnement culturel à ses collègues inscrits.

Le coordinateur peut lui-même être le référent d’une ou plusieurs classes.

 

Tous les enseignants quelle que soit leur discipline peuvent s’y associer. Le dispositif ne nécessite aucune connaissance pré-requise sur le cinéma. C’est l’envie de proposer à ses classes qui prime au-delà d’une spécialisation en cinéma. Des outils pédagogiques et surtout des formations permettent d’acquérir des connaissances sur les films proposés.

  • Ils désignent un enseignant-coordinateur au sein de l’établissement. 
  • Ils choisissent les films. 
  • Ils s’engagent auprès de la coordination régionale et du cinéma partenaire à assister avec toutes les classes inscrites à la projection de tous les films choisis par l’équipe pédagogique.
  • Ils s’assurent, par leur encadrement, de la bonne conduite des élèves dans la salle de cinéma partenaire qui les accueille.

QUELLES FORMATIONS SONT PROPOSÉES AUX ENSEIGNANTS ?

  • Une journée de projection des films du programme, accompagnée par un intervenant
  • Une formation autour des films
  • Une formation thématique à public restreint
  • La journée de projection se déroule début octobre.
  • Le stage de formation sur les films se déroule en octobre-novembre en fonction des sessions retenues par les enseignants.
  • La formation thématique a lieu fin janvier ou tout début février selon les éditions.

 

En savoir plus sur les formation

 

  • La journée de projection permet de découvrir, de 8H30 à 18H30, 4 des 5 films au programme. 
  • Le stage de formation sur les films dure 2 journées consécutives.
  • La formation thématique dure également 2 journées consécutives.

Il est souhaitable que le chef d’établissement autorise tous les enseignants inscrits à participer aux formations pour garantir la qualité de cette action culturelle auprès des élèves.

 

L’inscription des enseignants des lycées aux projections et formations se fait à part, en plus de l'inscription de l'établissement. Les formations sont inscrites dans leur Plan Académique de Formation (PAF). 

  • Académie de Créteil : l'inscription est faite par le proviseur via GAIA. 
  • Académie de Versailles : l'inscription est faite par le proviseur via GAIA. 
  • CFA et lycées agricoles : l'inscription se fait directement auprès de la coordination ACRIF. 

Toutes les informations sur les inscriptions

COMMENT SONT CHOISIS LES FILMS DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE FRANCILIENNE ?

Un comité de sélection des films, dont les membres sont nommés par la présidence du CNC, propose la liste des films.

  • Entre 8 et 9 nouveaux titres font leur entrée chaque année sur un catalogue de 102 titres, dont 3 programmes de courts métrages, à la rentrée 2021-2022. 
  • Un comité de pilotage unifié qui se réunit une à deux fois par an, coordonne l’ensemble des dispositifs scolaires d’éducation au cinéma.
  • Le ministère en charge de l’Éducation nationale, notamment sa direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) et son inspection générale, y est largement associé.

Le film régional est une œuvre aidée financièrement par la Région Île-de-France.

La programmation est validée lors d’un comité de pilotage annuel où siègent l’ensemble des partenaires institutionnels du dispositif (CNC, DRAC, Rectorats, Coordination régionale et Région île-de-France)  auxquels sont associés des enseignants, parents d’élèves et salles de cinéma.

Un éclectisme des propositions cinématographiques est privilégié : période de production, origine géographique, différents genres (film noir, comédie, SF, cinéma plus auteuriste…) ainsi que des formes moins exposées commercialement (documentaires, films d’animations et court-métrages)

COMMENT CHOISIR DANS SON ÉTABLISSEMENT LE PROGRAMME DES 3 À 5 FILMS ?

La sélection initiale de la programmation annuelle se fait au moment de la saisie du formulaire d’inscription début septembre.

Au moment des projections, dans la première quinzaine du mois d’octobre (date butoir communiquée dans la brochure annuelle), il est possible de revenir sur ce choix en retournant sur le formulaire d’inscription au dispositif. 

Sans intervention rectificative de la part des enseignants, la sélection initiale devient un choix par défaut et définitif à la date butoir le mercredi 19 octobre 2022.

 

L’ensemble des classes inscrites doit assister aux projections d’au moins 3 films au cours de l’année scolaire.

Les classes d’un même établissement doivent avoir un tronc commun de 3 films parmi les 5. Un nombre moindre de classes peut se positionner pour les 2 films restants, s’ils sont choisis.

 

QUELS OUTILS PÉDAGOGIQUES SONT MIS À DISPOSITION DES ENSEIGNANTS ?

Livrets de 24 pages, conçus par le CNC et imprimés par la coordination régionale. 

Ils sont conçus pour permettre aux enseignants de préparer les projections et de travailler sur les films avec leurs élèves.

 

Ils sont distribués lors des journées de projection et de formation d’octobre-novembre à tous les enseignants, quel que soit leur choix de programmation.  

Ils sont également téléchargeables en version pdf ici et disponible via le site Transmettre le cinéma.

Le DVD pédagogique est un outil supplémentaire dont la région Île-de-France s’est dotée qui met l’accent sur le film choisi régionalement. 

 

Une série de courts modules (5 à 10 minutes maximum) mêlant interviews, témoignages et images tirées du film ou du tournage. Autant de réflexions au moyen de termes accessibles qui replacent l'œuvre  dans sa dimension de travail, de processus, d’interrogation, voire d’hésitation. 

 

Les DVD sont distribués lors des journées de projection et de formation d’octobre-novembre à tous les enseignants, quel que soit leur choix de programmation.  

Il est également consultable sur le site (lien à venir)

Depuis mars 2020, la coordination a commandé à plusieurs reprises aux professionnels du cinéma associés au projet des fiches numériques. Une centaine sont désormais consultables en ligne. Elles mêlent des textes et extraits de films autour des films de la programmation, des métiers et questions de cinéma ou encore de la pop culture.  Elles sont exploitables pédagogiquement en classe par la médiation des enseignants.

Découvrir les fiches numériques 

 

Support de 4 pages qui favorise l’appropriation du dispositif par les élèves. 

 

Elles contiennent : 

  • l’affiche de l’exploitation commerciale du film reprise systématiquement en couverture du document, 
  • quelques pistes de travail transversales à même de guider les élèves en amont ou en aval de la projection du film.

 

Les fiches élèves sont envoyées par la poste mi-novembre à chaque enseignant-coordinateur de tous les établissements inscrits. La répartition est faite en fonction des effectifs indiqués sur la fiche d’inscription du lycée : chaque élève participant au dispositif dispose d’une fiche par film choisi. 

Elles sont également téléchargeables en version pdf ici et disponible via le site Transmettre le cinéma.

QUELLES ACTIONS CULTURELLES COMPLÉMENTAIRES SONT PROPOSÉES ?

La coordination propose aux élèves une rencontre de 2 heures en classe avec un professionnel (scénariste, cinéaste, comédien, essayiste, critique…) sous la forme de « questions de cinéma » autour des films de la programmation. C’est l’occasion d’enrichir la vision des films et les connaissances cinématographiques des élèves. 

Pour offrir les conditions optimales d’un dialogue avec les élèves, elles se passent devant une seule classe dans les établissements scolaires.

 

Quand les interventions sont-elles mises en place ?

  • Les interventions se déroulent de mi-novembre à fin juin. Elles sont dispensées par des professionnels du cinéma. 
  •  Elles doivent avoir lieu dans les 10 jours qui précèdent ou suivent la projection du film concerné. 

 

Comment demander des interventions ?

  • Il convient de faire une demande d’intervention « questions de cinéma », le plus en amont possible, idéalement 3 semaines avant la date souhaitée de l’intervention. 
  • La demande se fait exclusivement via un formulaire dédié directement auprès de la coordination. 

Demander une intervention en classe

 

Qui en fait la demande ?

Il est préférable que l’enseignant référent de la classe destinataire de l’intervention remplisse lui-même le formulaire. 

 

Comment les enseignants sont-ils mis en relation avec l’intervenant ?

Une fois le formulaire saisi, les coordonnées de l’intervenant sont communiquées à l’enseignant qui en fait la demande. Celui-ci prend contact avec lui en amont afin d’ajuster ensemble le contenu de la séance.

 

De nombreux festivals existent en Île-de-France. Les élèves y sont les bienvenus pour une journée immersive. Participer à un festival est une porte ouverte sur un autre cinéma et l’occasion de rencontrer des « passeurs » passionnés par la transmission de leur métier. 

Comment participer avec une classe à une journée en festival ?

Les réservations se font de novembre à juin, sur la base d’un programme détaillé envoyé par mail à l’ensemble des enseignants. 

Quel est le coût pour un établissement scolaire d’une sortie en festival ?

  • La billetterie est prise en charge par l’ACRIF. 
  • Une aide financière aux frais de transport des élèves peut être apportée en cas de besoin et sur demande. 

Le repas sur place n’est pas pris en charge, mais un espace privatisé peut parfois être mis à disposition.

  • Des parcours et ateliers mènent en plusieurs étapes les élèves à la découverte d’un univers cinématographique plus large et diversifié. Ils sont un complément des projections des films du dispositif. Ils demandent un investissement de type « projet culturel de l’année » pour l’enseignant et les élèves. Les parcours sont organisés en relation étroite avec des partenaires culturels et la coordination. C’est une belle occasion de rencontrer différents professionnels du cinéma.

Comment participer avec une classe à un parcours ou un atelier  ?

  • Les réservations se font sur la base d’un programme détaillé, en fixant les modalités, envoyé par mail à l’ensemble des enseignants. 
  • Le nombre d’inscriptions aux parcours de cinéma et ateliers étant limité, les demandes doivent être motivées par email. 

Le descriptif des parcours et ateliers ainsi que les formulaires de demande se trouvent sur le site internet de la coordination  

Découvrir les parcours et ateliers

Quel est le coût pour un établissement scolaire d’un parcours ou d’un atelier ?

La coordination régionale prend en charge les interventions.  Le prix des places lors des projections des films supplémentaires peut rester à la charge des élèves ou des établissements, au même tarif que ceux du dispositif (2,50 €) en fonction de l’action menée. Une aide financière aux frais de transport des élèves peut être apportée en cas de besoin et sur demande.

 

COMMENT SE CONSTRUIT LA RELATION AVEC LA SALLE DE CINÉMA PARTENAIRE ?

Chaque établissement scolaire désigne une salle de cinéma partenaire au moment de l’inscription en septembre : à proximité de l’établissement et en mesure d’assumer, du mieux possible, le cahier des charges du dispositif.

En 2021-2022, 163 salles de cinéma ont été partenaires des établissements scolaires.

Voir les cinémas partenaires proches de vous 

Les salles de cinéma occupent une place essentielle dans la réussite du projet.

Chaque cinéma partenaire s’engage à garantir une qualité optimale lors des séances :

  • accueil des élèves et enseignants,
  • respect des formats de projection de l’image et du son,
  • un maximum de 120 élèves par séance.

La carte permet aux élèves ainsi qu’aux enseignants coordinateurs de bénéficier dans toutes les salles de cinéma partenaires d’un tarif préférentiel - le tarif le plus réduit de la salle - en dehors des séances dédiées au dispositif. 

 

Quand sont envoyées les cartes ?

Les cartes sont envoyées par la poste mi-novembre à chaque enseignant-coordinateur de tous les établissements inscrits dans le même envoi que les fiches élèves. 

 

Qui remet les cartes ?

Les cartes sont distribuées aux élèves par leurs enseignants en amont des premières séances.

 

Combien de temps la carte est-elle valable ? 

Validité tout au long de l’année scolaire de l’édition.

 

COMMENT OBTENIR DES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES ?

Plusieurs interlocuteurs sont disponibles tout au long de l’année scolaire afin d’échanger et répondre à tout besoin de précision. De plus, les sites des rectorats et de la coordination sont des lieux ressources régulièrement actualisés.

 

Coordination régionale - ACRIF

Directeur : Didier Kiner

Coordination : 

Louis Beauvié, Pauline Gervaise, Lou Piquemal et Maud Renusson

T. 06 77 62 63 34 – contact@acrif.org

 

Académie de Créteil

Conseillère pour le cinéma, chargée du suivi du dispositif :

Isabelle Bourdon – T. 01 57 02 66 67 – isabelle.bourdon@ac-creteil.fr

 

Académie de Versailles

Délégué académique adjoint à l’éducation artistique et à l’action culturelle,

conseiller cinéma-audiovisuel, photographie :

Mathieu Rasoli – T. 01 30 83 45 64 – mathieu.rasoli@ac-versailles.fr

 

Lieu ressource : le site internet de la coordination 

Le site est riche d’informations et d’outils en ligne : documentation autour des films, dossiers enseignants, nombreuses fiches numériques, vidéos, coordonnées des cinémas, bilans, liens vers d’autres sites ressources. 

  • Chaque proposition d’action culturelle y est détaillée, ainsi que la liste des intervenants et les formulaires de demande. 
  • Il propose également l’actualité des salles de cinéma du réseau de salles de cinéma ACRIF : programmes et événements particuliers.