Les sons de l'ACRIF - "Je crois que j'ai une ouverture"

Je crois que j'ai une ouverture 

Découvrez nos sessions "Je crois que j'ai une ouverture" !
Quentin Mével va à la rencontre des réalisateurs des films que l'ACRIF soutient afin de se faire raconter la scène d'ouverture de leur film. 

À vos écouteurs !

 

Pedro Pinho - L'Usine de rien

Vincent Macaigne - Pour le réconfort

► Hamé et Ekoué - Les Derniers parisiens

Émilie Deleuze - Jamais contente

Avi Mograbi - Entre les frontières