Bruno Podalydès : Bienvenue aux spectateurs !