Mois du film documentaire

Le collectif Othon - Novembre 2014

Le Mois du film documentaire fait de novembre le rendez-vous incontournable du cinéma documentaire,
en France métropolitaine, dans les DOM-TOM et à l’étranger
Images en bibliothèques coordonne la manifestation au niveau national.
Le site Moisdudoc recense toutes les programmations au niveau national.

L'ACRIF coordonne le Mois du film documentaire en Ile-de-France depuis 2004. Parce que soutenir le cinéma du réel aujourd'hui est essentiel. Par nature en marge de l'industrie cinématographique, aussi bien économiquement que formellement, le cinéma documentaire bénéficie d'une liberté illimitée dans ses champs d'intervention et repose sur un échange avec ses personnages et, par voie de conséquence, avec le spectateur. Son indépendance et sa diversité ne cessent d'interroger le cinéma dans sa globalité : son écriture, son éthique, sa part de mensonge et de vérité.

Édition 2014 : le collectif Othon

L'association Collectif Othon se consacre à l’écriture et à la réalisation de fictions et de documentaires. Elle est composée d’une quinzaine de membres, nantais ou parisiens, amis de longue date et passionnés de cinéma.

Parmi eux, les écrivains Gaëlle Bantégnie, François Bégaudeau et Yamina Benahmed Daho mais aussi des professionnels du cinéma : monteurs, assistante réal, chef-opérateur, ingé son, ainsi qu'un enseignant de cinéma, un prof d'histoire-géo, etc.

Les films signés par le Collectif Othon sont écrits et réalisés à plusieurs mains, voire en partie interprétés par certains membres de l’association.

Cette méthode leur a permis d’approfondir les connaissances artistiques et techniques de chacun, et d’acquérir la maîtrise des conditions de tournage les plus diverses.

Pour chaque réalisation préside le principe du travail collectif : tout est discuté par les uns et les autres, de façon à aboutir à des travaux consistants, résultats des forces de chacun et approuvés par tous.

Le collectif Othon est une des rares expérience de cinéma collectif dont la profusion nourrit vraiment un cinéma singulier/pluriel, une pensée euphorisante, l' invention d' un avenir dans lequel l' utopie se concrétise au sein d' un réel envisagé dans toute sa puissance. Un cinéma qui ne manque pas d' humour non plus. Ce n' est pas rien. Une première en France.


AUTOPORTRAIT VIDÉO

C'EST QUOI LE COLLECTIF "OTHON"? par latelelibre