Salò ou les 120 journées de Sodome / Présenté par Sylvin Martin (metteur en scène)

Cinéma Jean Vigo - Gennevilliers - Le 23/05/2017 - Film - Tout public - Tarifs en vigueur

La littérature vue par les cinéastes italiens

Salò ou les 120 journées de Sodome

De Pier Paolo Pasolini

France, Italie-1h57-1976- VOSTF-Version restaurée

Avec Paolo Bonacelli, Giorgio Cataldi, Umberto P. Quintavalle

En 1943, dans la république fasciste fantoche de Salò, quatre riches notables enlèvent neuf jeunes garçons et neuf jeunes filles de la région pour les emprisonner dans un somptueux palais. Dans ce décor luxueux, les adolescents seront soumis aux plaisirs de leurs geôliers, à leur jouissance sadique de pouvoir exercer une domination totale sur ces jeunes corps, de décider de leurs souffrances, de leur survie ou de leur mort…

Comment écouter et regarder jusqu’au bout Salò sans avoir le cœur au bord des lèvres ? Sans être transpercé par ce film en flèche ? Au fond, c’est bien d’amour dont nous parle l’ange Pasolini, appelant toutes nos fibres émotionnelles, reconvoquant notre cœur souvent trop occulté, réveillant notre conscience endormie, déliant nos langues par amour de la parole libérée et du cri de révolte, vital.

AVOIR-ALIRE.COM-Alexandre Tylski

Salò est librement inspiré par le roman Les Cent Vingt Journées de Sodome, du Marquis de Sade. La MDC propose du 5 au 7 mai deux mises en scène du théâtre de Sade par Sylvain Martin (Le Comte Oxtiern ou les dangers du libertinage et L’égarement de l’infortune).

Mardi 23 mai à 20h15

Présenté par Sylvain Martin, metteur en scène

Tarifs en vigueur - Interdit au moins de 16 ans