Après-midi colombienne - dimanche 5 décembre à 15h

Espace municipal Jean Vilar - Arcueil - Le 05/12/2021 - Ciné-goûter - Tout public - Ciné-débat

Dans le cadre des 40èmes journées cinématographiques du Val-de-Marne - L'Œil vers... la Colombie, l'espace municipal Jean Vilar organise ce dimanche 5 décembre à partir de 15h une après-midi entièrement consacrée à la Colombie. Au programme : des courts métrages suivis d'un débat, une collation et un long métrage.


DIMANCHE 5

À 15h
Carte blanche à l'association "Le Chien qui aboie" - Projection de cinq courts métrages

-Superficies, de Cristina Motta - Colombie, Argentine, Fiction 2021, VOSTF
En Colombie comme en Argentine, de nombreuses familles cherchent leurs proches en regardant la rivière ou en remuant les détritus. La mémoire de centaines de victimes est évoquée dans ce poème visuel, métaphore sur les disparus.

-Heliconia, de Paula Rodriguez Polanco - Colombie, France, Fiction, 2020, VOSTF
Maria, une jeune fille de quatorze ans, part en escapade à moto avec son frère Rúben et son ami Adrián. Quête de liberté, rencontre de paysages et d’activités populaires de la ville, c’est une invitation au voyage.

-Pacifico oscuro, de Camila Beltran - Colombie, France, 10 min, Fiction, 2020, VOSTF
Il y a très longtemps, dans le Pacifique colombien, les femmes faisaient un pacte avec des forces pour apprendre à chanter. Mais tout ce que nous avons entendu de nos ancêtres est tombé dans l’oubli. Et quelque chose nous manque.

-Todo es culpa de la sal, de María Cristina Pérez González - 10 min, Animation 2020, VOSTF
Le sel, un condiment qui passe souvent inaperçu sur la table familiale, mais qui a la capacité de tout altérer, est le coupable idéal quand on vit « un de ces jours spéciaux que nous ne voulons pas revivre ». Grâce à l’élaboration d’un album photo, se construit, image par image, et avec ironie, l’archétype d’un patriarcat parfaitement dysfonctionnel.

-Camino en el ventio, de Sergio Sanchez - 15 min, Documentaire, 2019, VOSTF
Le vent, les champs et la ville ont déterminé le chemin de Wilmar, mais également sa relation avec son père, prise entre l’absence et l’amour filial. Continuer la pratique du vol libre sera une des possibilités pour lui.

La séance sera d'un débat avec Bibata Uribe, membre de l'association et de la réalisatrice Paula Rodriguez Polinco. Plus d'informations sur les films ici !

Une collation aux couleurs colombiennes vous sera offerte entre les séances.

À 18h
L'oubli que nous serons
, de Fernando Trueba

Avec Javier Cámara, Nicolas Reyes, Juan Pablo Urrego
Drame historique, Colombie, 2020, 2h16, à partir de 14 ans, VOSTF - Sélection officielle au festival de Cannes 2020

Colombie, années 1980. Le docteur Hector Abad Gomez lutte pour sortir les habitants de Medellin de la misère. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, il refuse d’être réduit au silence. Le destin de ce médecin engagé et père de famille dévoué se dessine à travers le regard doux et admiratif de son fils. Adapté de faits réels, L'oubli que nous serons est à la fois le portrait d’un homme exceptionnel, une chronique familiale et l’histoire d’un pays souvent marqué par la violence.

Visuel_L'oubli que nous serons


Forfait : 7.3€ pour les deux séances

Tarifs : Plein 5.2 € - Réduit 4.75 € - Moins de 15 ans 3.65 €

Informations et réservations au 01 41 24 25 55 et à jeanvilar-accueil@mairie-arcueil.fr

Espace municipal Jean Vilar - 1 rue Paul Signac, 94110 Arcueil RER B station Arcueil-Cachan

Pass sanitaire obligatoire